Les éléments d’une platine vinyle

Vous êtes très nombreux à me poser des questions sur les platines vinyle et sur les différents éléments qui la composent. J’ai donc décidé de faire un article à ce sujet, vous expliquant les différentes parties / pièces d’une platine, leur utilité etc

Sommaire

Le hardware (structure de la platine)

    1. Couvercle ou capot
    2. Chassis et pieds
    3. Plateau et tapis

Le moteur

    1. Moteur
    2. Sélecteur de vitesse et bouton marche arrêt

Le bras

    1. Bras et levier
    2. Contrepoids
    3. Antidérapage ou antiskating

La cellule

  1. Cellule ou cartouche
  2. Porte-cellule
  3. Pointe de lecture

Structure de la platine

La structure de la platine est importante car elle assure une bonne stabilité de la platine et limite les vibrations. Une bonne structure permettra donc un meilleur confort de lecture.

HARDWARE : structure de la platine

1.Couvercle ou capot

Le couvercle est un élément important de protection de votre platine et de vos disques vinyle. En effet, le capot de votre platine permet de protéger le bras de lecture, le plateau ainsi que la cellule lorsque la platine est en cours d’utilisation ou non. De plus, et c’est très important, le capot protège vos disques de la poussière lors de la lecture car n’en doutez pas : en l’espace d’une face (environ 20mn), de la poussière aura bel et bien le temps de venir se déposer sur votre disque si le capot n’est pas fermé ou absent.

Je ne sais pour quelle raison, mais il arrive très fréquemment que les platines d’occasion n’aient plus de capot : je vou conseille donc de vous renseigner au préalable sur la disponibilité d’un capot de rechange, ou la possibilité d’en faire réaliser un sur mesure par un artisan. Je vous préviens, cela a un coût, comptez entre 60 et 100 euro, voire plus.

Toutes les platines neuves dignes de ce nom sont livrées avec un capot, même si vous ne le voyez pas sur la photo : les fabricants ont tendance à présenter leurs platines sans capot.

2.Chassis et pieds

Le chassis d’une platine est important car c’est cet élément qui solidarise tous les autres éléments de votre platine vinyle. Pour faire une rapide analogie, le chassis est à votre platine ce que la carosserie est à la voiture. Au plus le chassis sera lourd, au plus il sera stable d’une part et au plus il sera solide d’autre part.

Un bon chassis assurera à votre platine une meilleure stabilité à votre platine, permettant un meilleur confort de lecture, et limitant le phénomène du « vinyl qui saute ».

Il existe des chassis dans diverses matières, mais bien souvent il sera en plastique ou en aluminium (ou équivalent).

On ne parle jamais des pieds d’une platine, mais eux aussi sont essentiels, et malheureusement, bon nombre de platines bas de gamme en sont dépourvus : en limitant la surface de contact entre la platine et le meuble sur lequel elle repose, les pieds permettent encore une fois de limiter la transmission des vibrations. Ils sont donc essentiels. Bien souvent ces pieds sont en plastique et en caoutchouc afin d’amortir les vibrations. Enfin, parfois ces pieds sont réglables en hauteur.

3.Plateau et tapis

Le plateau est l’élément sur lequel est posé votre vinyle lors de la lecture. Il est donc avec la pointe de lecture l’un des deux points de contact entre votre disque et la platine, et est donc primordial. Une fois de plus, le rôle du plateau va être de limiter au maximum les vibrations transmises au disque afin que ce dernier ne saute pas. En général le plateau sera donc très lourd afin de bien résister aux vibrations du moteur de la platine notamment.

Afin d’absorber encore plus les vibrations, une tapis ou feutrine ou slipmat est utilisé entre le plateau et le vinyle. Ce cercle en feutrine, caoutchouc ou liège (en général), permettra d’absorber les vibrations et de protéger votre disque des rayures liées au metal du plateau.

Enfin, sachez Que ce slipmat est bien souvent un élément de personnalisation de votre platine car il en existe de nombreuses couleurs / matières. Certains groupes proposent même des slipmat à leur effigie dans certains albums en édition limitée.

Le bloc moteur

Moteur et vitesse

1.Moteur

Le moteur est la partie de votre platine permettant la rotation du plateau sur lequel est posé le vinyle. La rotation du plateau s’appelle l’entraînement, et vous entendrez souvent parler deux deux types d’entraînement : l’entraînement direct et l’entraînement par courroie.

Entraînement direct : le bloc moteur est solidaire du plateau. Le principal avantage retiré en général est la constance de la vitesse de rotation. L’inconvénient principal résulte dans les vibrations envoyées au plateau, plus présentes que dans le cas de l’entraînement par courroie.

Entraînement par courroie : le moteur est relié au plateau par une courroie en caoutchouc. Une fpois lancé, le moteur fait tourner la courroie qui fait tourner le plateau. Les vibratioons sont donc en général bien moindres, en revanche, la courroie s’use et devra être changée au bout d’un certain temps afin que les vitesses de lectures soient correctes.

2.Sélecteur de vitesse et bouton marche / arrêt

Il vous permet de choisir en général entre 45 tours ou 33 tours afin de lire un single ou un album. Ce sélecteur n’est pas présent sur toutes les platines : certaines platines à entraînement par courroie nécessitent de soulever le capot afin de changer la vitesse de lecture. Certaines platines proposent également de lire les 78 tours.

Le bras de lecture

Bras de lecture

1.Bras et levier

Le bras de la platine permet de supporter la cellule dont la pointe de lecture est en contact avec le disque vinyle. Le bras devra amortir les chocs tout en assurant un contact parfait, ni trop fort ni pas assez, entre les sillons du disque et la pointe de lecture. Le bras contient également la connectique permettant de véhiculer le signal sonore vers l’ampli ou le préampli phono.

Il existe deux type de formes de bras de platine vinyle : le bras droit ou le bras en forme de S. Les audiophiles vous diront que cette forme a un impact sur le son, je ne l’ai pour ma part jamais constaté.

Il existe des bras de lecture dans diverses matières, mais en général, des matières solides et légères sont utilisées commes des alliages à base de graphite ou d’aluminium. Les bras bas de gamme peuvent avoir des conséquences véritablement néfastes sur le son et le confort de lecture : les platines trop bon marché proposeront des bras en plastique, qui sont selon moi très mauvais, et donc, à remplacer si vous en avez la possibilité.

Le levier permet simplement de lever ou d’abaisser le bras de lecture. Il n’est pas présent sur toutes les platines et il n’est pas rare de voir des amateurs de vinyle ne pas s’en servir, même si leur platine en possède un, notamment lorsque le bras est en forme de S. Je recommande pour ma part d’utiliser ce levier qui vous assurera que le bras se pose en douceur sur le disque.

Contrepoids et antidérapage

2.Contrepoids

Un élément essentiel et trop méconnu ! Chaque fabriquant de cellule recommande de régler la force d’appui de la platine en fonction de ladite cellule : pour régler cette force, exprimée en grammes en général, il vous faudra utiliser le contrepoids de votre platine. Il existe de nombreux tutoriel sur Youtube vous expliquant comment régler le contrepoids de votre platine, et toutes les platines dignes de ce nom comporteront des explications détaillées sur ce réglage dans leur notice de mise en route. Ne sautez pas cette étape elle est déterminante, et sera à répéter si vous changez de cellule.

Sachez que de très nombreuses platines bas de gamme font l’impasse sur le contre poids : lisez notre compratif platine vinyle afin de savoir si la platine que vous souhaitez propose bien un contre poids.

3.Antidérapage ou antiskating

Lorsque le disque est en cours de lecture, l’aiguille a tendance à être attirée vers le centre de la platine : l’antiskating permet de maximiser le bon contact de l’aiguille avec les deux côtés du sillon : le signale sonopre de droite et le signal sonore de gauche.

La cellule

Cellule et porte cellule

1.Cellule ou cartouche

La cellule est fixée au bras de lecture et maintient la pointe de lecture en contact avec le disque. Veuillez lire notre article dédié à la cellule phono.

2.Porte cellule

Le porte cellule a vocation à maintenir correctement la cellule. Nous évoquons le porte cellule ainsi que la fixation d’une cellule au porte cellule dans cet article.

3.Pointe de lecture

Egalement appelée diamant, la pointe de lecture est absolument essentielle : elle est en contact permanent avec les sillons du disque lors de la lecture. D’une part, au plus la pointe sera de qualité au plus le rendu sonore sera fidèle à l’enregistrement, et d’autre part, sachez qu’une pointe de lecture en mauvais état risque d’endommager votre disque vinyle lors de la lecture.

Il faudra donc penser à changer votre pointe de lecture environ toutes les 800 ou 1000 heures. Il s’agit d’une recommandation des fabricants de cellule, mais si vos disques sont extrêmement propres, votre pointe de lecture peut durer bien plus longtemps.

Sachez qu’il existe différentes formes de pointes de lecture, nous y reviendrons dans un article dédié en temps voulu. Enfin, et pour conclure, sachez que vous n’avez pas à remplacer votre cellule à chaque fois, vous avez la possibilité de changer uniquement la pointe de lecture, ce qui vous fera gagner quelques euros à chaque fois.


Pour aller plus loin :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici