• Edge Of Sanity : réeditions vinyle à venir chez Century Media
    Century Media a annoncé un premier lot de réeditions des albums d’Edge Of Sanity, un des groupes majeurs de la scène Death suédoise (dont on ne parle pas assez à mon goût !!). Les précommandes sont ouvertes sur leur site ainsi que sur Amazon Purgatory Afterglow (sortie le 21 juin 2024) « Purgatory Afterglow » est le quatrième album studio d’Edge of Sanity, initialement sorti en 1994. Produit par Dan Swanö, cet album a été enregistré au studio Unisound Recordings et est considéré comme un classique du death metal progressif. Édition limitée 2CD Deluxe Jewelcase en O-Card (incluant les chansons de l’EP… Lire la suite : Edge Of Sanity : réeditions vinyle à venir chez Century Media

Retrouvez-moi sur les réseaux

Le disque vinyle : une véritable passion

Je suis tombé dans le disque vinyle très jeune, cet objet m’a toujours plu. Je me souviens lorsque j’avais 6 ou 7 ans, écouter des vinyles de Disney (les histoire de Disney contées par des acteurs / personnalités célèbres) sur ma petite châine hifi pour m’endormir. Lorsque j’avais 14 ou 15 ans, j’ai récupéré pas mal de vinyles de mon père : Beatles, Rolling Stones … c’était le début de mon amour pour le disque vinyle.

Collection de vinyles

Depuis ces années, je me suis lancé de manière plus ou moins assidue au début dans la collection de vinyles. Je me souviens même de mes premiers vinyles : … and Justice for All de Metallica, offert à l’époque par un ami qui souhaitait se débarrasser de sa collection de vinyles, ainsi que Live after Death d’Iron Maiden, acheté pour 50 francs dans une boutique de vinyles de ma ville natale. Puis vinrent des albums de Marillion, The Police, Ange etc, tous glanés pour quels euros (ou plutôt quelques francs à l’époque) sur des marchés aux puces ou dans des boutiques d’occaze. Nous sommes en 2000 je pense, et le virus de la collection de vinyles ne me quittera jamais !

Je me qualifie comme un collectionneur de vinyles : beaucoup de personnes considèrent le vinyle comme un objet banal, mais en ce qui me concerne, le disque vinyle est un magnifique objet de collection, l’idée cadeau idéale à mettre sous le sapin pour tous les audiophiles. Bien souvent difficile à dénicher, le disque vinyle se mérite. Il vous faudra silloner les foires aux disques ou les vide-greniers pour pouvoir acheter des vinyles d’occasion, et rien ne vous garantit que vous trouviez ce que vous cherchez, mais c’est là que réside toute la magie du disque vinyl.

Le matériel pour écouter des vinyles

Vous me posez énormément de questions sur le matériel pour écouter des disques. Bien que le son soit très subjectif, j’ai depuis 10 ans eu l’occasion d’écouter de nombreuses platines et de me faire un avis sur le matériel pour écouter des vinyles : je vous propose donc des tests de platines, des comparatifs et guides d’achats afin d’acheter votre matériel neuf ou d’occasion. Comparatif des platines vinyl.

Si vous n’y connaissez pas grand chose, je vous conseille avant d’acheter une platine, au-delà du comparatif proposé ci-dessus, de lire mon article sur les différents éléments d’une paltine vinyle : moteur, capot, cartouche etc… Vous aurez une meilleure vision de ce qui est important sur votre platine vinyle, et ce là pourra vous aider à choisir une platine vinyle.

Si vous êtes débutant, je vous conseille vraiment de ne pas vous prendre la tête : concentrez-vous sur l’expérience du vinyle plutôt que de rechercher à tout prix un meilleur son, car il vous faudra du matériel très performant et donc très cher avant d’arriver à égaler le son du CD selon-moi. En effet, je ne fais pas partie des gens qui pronent à tout va que vinyle a un meilleur son, même si je pense que c’est parfois le cas : le vinyle est un support très exigeant, qui ne révèlera pas ses qualités si facilement ! Je vous invite également à découvrir si celà vous intéresse, le site de ma pote Jess, qui traîte des clavier midi.

Le vinyle a-t-il un meilleur son ?

Je pense avoir partagé mon avis à de nombreuses reprises sur ce blog, aussi, je vous laisserai fouiller pour voir mon avis en détail. En ce qui me concerne, je pense que le vinyle dans les années 60 / 70 était produit de telle manière qu’effectivement, il apportait quelque chose de très particliuer et d’unique : LE son. Ce son que l’on a perdu avec le CD aujourd’hui ou avec la musique dématérialisée. Pour atnt, ne vous laissez pas avoir si facilement : au delà du support (à savoir le disque vinyle), la source utilisée (c’est à dire la musique qui est gravée dessus) a un impact absolument déterminant. je prends souvent cet exemple : une Ferrari avec un moteur de Fiat Panda c’est joli mais ce n’est pas une Ferrari. Et bien c’est pareil pour le disque vinyle : bien souvent, sur les vinyles modernes, le vinyle n’est en fait que le master CD pressé sur vinyle : dans ce cas, impossible d’avoir un meilleur son sur le vinyle, croyez-moi.

En revanche, de nombreux labels font le travail de manière vraiment intéressante en utilisant les bandes vinyle d’origine ou en remasterisant spécifiquement une bande pour le pressage vinyle : dans ce cas, le vinyle saura révéler son caractère, une meilleure dynamique parfois, quelques craquement rendant le son plus vivant etc.

Je parle beaucoup de celà dans mon article le vinyle est-il une vaste supercherie.

Nettoyer ses vinyles, les protéger et les stocker : un support exigeant

Attention, le disque vinyle n’est clairement pas fait poiur toutes les mains; Si vous n’êtes pas très soigneux passez votre chemin : le vinyle demande beaucoup d’attention et de soin. Tout d’abord, il est important de souvent nettoyer ses disques vinyl et de les protéger de la poussière grâce à des pochettes de protectionet des sous-pochettes antistatiques. Il existe par ailleurs beaucoup d’accessoires pour prendre soin de vos disques vinyles : brosses antistatiques, machines pour nettoyer les vinyles, caisses / bac de stockage etc.

Tous mes articles sur l’entretien des vinyles