Comme le disait l’autre, « je me balladais sur l’avenue … », ou plutôt sur le vide grenier de la petite ville de Serres (Hautes Alpes) ce week end, à la recherche de quelques galettes, et d’un rayon de soleil salvateur en cette fin d’hiver, quand soudain …

… je vous en ai déja parlé à maintes reprises, pour trouver des disques vinyles d’occasion, il n’y a pas 250 solutions : les conventions, les vide-grenier/brocantes ou internet (ou gentiment proposer à son entourage de le « débarrasser » de ses disques encombrants 🙂 ). Et la où le bas blesse, c’est que ces derniers temps, le prix du vinyle d’occasion s’est envolé, et que le moindre disque de musette de la fanfare locale ou album de Jean Jacques Goldman semblent valoir au bas mot leur pesant de cacahuètes, alors je ne vous dis pas combien peut coûter un Beatles de nos jours 😀

Vinyles des Beatles tres chers
200 euro le best of des Beatles, la cote grimpe 😀

Allez si je vous le dis, voila : Ca coûte 200 euro ! (pour ceux qui se posent la question, cette annonce est belle et bien réelle, trouvée sur le bon coin et active lorsque j’écris cet article. Les informations personnelles ont été masquées par mes soins)

Ceci a plusieurs conséquences :

  1. Je suis riche puisque j’ai récupéré la quasi intégralité des albums vinyle des Beatles, offerts à titre gracieux par mon père. Je vais donc attendre un peu et revendrai ces quelques disques pour m’acheter un chateau en espagne
  2. Plus sérieusement : les néophytes (rien de péjoratif) pensent que les vinyles ca coute très cher, et qu’un double rouge des Beatles coûte 200 euro, et là on nage en plein délire
  3. On retrouve des LP de Jean Jacques Goldman à 15 euro sur les vide grenier, après négociation

NB : Jean Jacques, si tu me lis, sache que je n’ai rien contre toi, bien au contraire, mais il fallait en choisir un, et comme pour le coup je n’aime pas du tout Michel Sardou, j’ai décidé que ca serait toi.

Donc revenons-en à nos moutons…
Il est 10 heures du matin, autant dire une heure à laquelle il n’y a dans les bacs plus que les marches militaires. Premier stand, je m’arrête et prend le temps de fouiller minutieusement le bac de marches militaires donc qui s’offre à moi. Rien, ça a été nettoyé* semble-t-il … (*nettoyé signifie ici qu’un monsieur d’environ 50/60 ans avec une banane à la ceinture, une pipe/cigarillo à la bouche (un antiquaire/revendeur/requin en gros) est passé avant vous sur le stand, à 5 heures du matin, et a racheté toutes les pièces intéressantes à 1€ pour les revendre 20 sur leboncoin ou Ebay en affublant le titre de son annonce d’un magique « vintage » ou « rare »).

Et pourtant, c’est la main tremblante que je sors du bac un disque que je n’avais jusqu’alors jamais vu en broc à une heure si tardive. C’est ce qu’a du ressentir Charlie, lorsqu’en ouvrant sa barre de Wonka il tomba sur le ticket d’or – je l’avais dans mes mains, le Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, album mythique des Beatles.

C’est la voix chevrotante que je demandai au jeune homme « Combien il en voulait », ce sur quoi il me répondit « 2€« . Après une vérification minutieuse de l’état du disque, comme pour démasquer la supercherie dont j’étais victime, je ne trouvai rien : pas de rayure, pas de déchirure, le bon disque à l’intérieur, pour être franc, je n’y croyais pas ! Je payai mon dû et parti donc victorieux arpenter les allées du vide grenier, après avoir faire jackpot au premier stand 😀 avec sous le bras mon Sgt Pepper pressage français de 67 avec pochette ouvrante.

L’histoire pourrait s’arrêter là, mais je vais tout de même vous raconter la suite parce que c’est vraiment symptomatique de ce qu’il se passe dans le vinyle en ce moment, et on ne peut rien y faire, c’est bien dommage. Je suis resté environ 1 heure sur ce vide grenier (fort sympathique par ailleurs), et je me suis fait accoster par 5 personnes avec des propositions de rachat allant de « Je vous le rachète vous en voulez combien ? » à « Je vous en donne 15 euro ça va ?« . Mais arrêtez de m’emmerder j’ai acheté un disque pour l’écouter par pour le vendre 10 minutes plus tard 😀 .

D’ailleurs plus fort que le titre Apple sur le marché du NASDAQ, une croissance de 2 à 15 euro en 10 minutes, ça fait de Mon Sgt Pepper un placement sûr avec une hausse de sa valeur de 650%.

Bref, cette histoire déja racontée sur ce blog doit paraître tellement banale à certains d’entre vous, qui ont connu l’époque bénie où tout le monde revendait ses disques vinyles pour acheter des CD, et où les LP se vendaient 10 francs et par caisses entières. Et dans ces cas là, seuls les passionnés en profitaient et on peut au moins se consoler en se disant qu’à cette époque, ces disques sont tombés entre de bonnes mains.

Bref, j’ai trouvé un Sgt Pepper à 2 euro.

8 Commentaires

  1. Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour ce coup de chance inespéré.
    Je suis tout à fait d’accord que les prix s’envolent sur les vinyles « vintages ». A croire que crise faisant, le plan d’épargne passe par les galettes noires.

    Pour en avoir fait l’expérience le weekend dernier, certaines personnes qui pratique le sport du « celui là je peux le revendre à 20 euros facile… » ne s’embarrassent même pas d’un bonjour ou d’un au revoir et partent en largant les disques dans la caisse en lachant un rageux « 2 euros c’est trop cher ».
    Je suis passé derrière lui et les deux euros je les ai sorti avec grand plaisir et pour deux disques achetés j’en ai eu un gratos.
    Comme quoi être aimable ne coûte pas plus cher et permet de faire des économies.

  2. J’adore ce genre de petites histoires de vide grenier… J’en ai moi-même quelques unes en mémoire. Pour ce qui est de votre exemplaire de Sgt Peppers, si le label que vous avez mis (bleu) est celui de votre exemplaire… désolé de vous l’apprendre mais il s’agit de la réédition courant 73. Le logo de la SACEM est apparue fin 70/début 71. Le label de première édition française stéréo était rouge avec BIEM à la place de SACEM. Mais de toutes façons… superbe affaire.

    • Ce n’est pas le label du disque je l’ai trouvé sur le net en rédigeant l’article. Par contre, il est fort probable qu’il s’agisse d’une réedition des années 70, je jette un oeil et vous tiens informé. Merci pour le commentaire en tout cas.

  3. Quand je vais au vide grenier, je suis très content de pouvoir repartir avec des disques à profusion après avoir lâché deux ou trois billets de 20€. Certaines personnes gueulent quand on leur vend une galette 2€, c’est honteux surtout pour un album… Quand on pense qu’un album cd est à plus de 20€….
    Voila.
    Bonne journée à tous.

  4. Moi je râle à chaque fois que je vois un Ride the Lightning vert vendu à plus de 30 € (ce qui est déjà cher pour ce vinyl). Mais pu**** de b***** de m**** cet album est tout SAUF RARE !!!!!!!!!!!!!!!!! Regardez sur le bon coin et eBay, ça pullule. Faut que les acheteurs arrêtent de filer de la thune pour cet album qui en vaut 20 tout au plus !!

    Je fais souvent les brocantes et en matière de métal, dur dur mais parfois ça paie !!

  5. belle histoire .moi j’ai trouve la caverne d’ali baba une personne m’a contacte,elle possede plus de 7000 vinyl.apres en avoir pris plus de 600.
    je possede a present les beatles sgt peppers de 67 pressage u.k edition parlophone
    sgt peppers 70 pressage france
    woodstock,70 pressage u.s edition cotillion
    beatles double blanc pressage u;k n 0023226
    beatles double blanc pressage france n803145
    les 5 pour 1 euro piece
    valeur pour les 5 minimun 500 x plus .
    tres bonne trouvaille

      • oui c’est clair c’est pas le but d’ailleur j’ai eu plus de kif a cherche dans les 7000 ce qui m’interresse que de voir les valeur.comme un enfant qui deballe un cadeau du pure bonheur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici