Victime en ce début de confinement de quelques jours de chômage technique, j’ai eu le temps de faire les recherches nécessaires afin de changer la cellule phono de ma Thorens TD166.

Fidèle à la Ortofon 2M Red depuis plusieurs années, j’ai décidé après avoir lu de très nombreuses critiques, de me laisser tenter par la firme japonaise Nagaoka, très réputée pour la fabrication de cellules phono :

Etant tout de même limité par mon budget (environ 150€), je n’avais pas vraiment le choix, et je me suis donc laissé tenter par le modèle Nagaoka MP110, que j’ai acheté sur Amazon pour environ 125€. Sachez qu’il existe par ailleurs un modèle déjà pré-monté pour environ 180€, mais je n’en avais pas l’utilité.

N’étant pas du tout un as de technique, je vous laisse avec les spécifications techniques de la MP110 si celà vous intéresse, vous les trouverez sur ce site.

Emballage et installation

L’emballage est très soigné, la cellule est livrée avec un petit tournevis très utile ainsi que les vis nécessaires au montage. La coque en plastique assure une bonne protection, peu de risque de recevoir la cellule endommagée. Le montage se fait sans soucis, tout est standard de ce point de vue. Si vous avez déjà monté une cellule phono, rien de surprenant donc (Un petit tuto si vous n’avez jamais changé de cellule).

Ecoute de la Nagaoka MP110

Pour vous remettre un peu dans le contexte, j’écoute principalement du Hard Rock années 70 (Led Zeppelin, Deep Purple, Uriah Heep …), du Heavy Metal de 80 à 90 (Metallica, Iron Maiden, toute la NWOBHM), ainsi qu’un peu de Jazz (années 50/60 comme Miles Davis, Coltrane, ou un peu plus Jazz Rock comme Weather Report par exemple).

Pour être également très clair sur mon profil d’auditeur, je ne suis absolument pas un audiophile averti, je n’ai pas testé 30 cellules différentes dans cette gamme de prix, et mes oreilles sont … mes oreilles : vous n’entendrez peut-être pas la même chose que moi et vice-versa. Je vous parle donc en tant que passionné de musique, qui espère en avoir pour son argent, avec mes mots et mon ressenti.

Si j’ai utilisé Ortofon depuis environ 10 ans, un OM 5e, puis une OM 10e, puis une 2M Red, j’ai toujours trouvé ces celulles un peu agressives dans les hauts mediums, ce qui ne devait pas être forcément bien géré par mon ampli (Atoll IN100), ayant la réputation d’être un peu trop vigoureux justement dans ces fréquences. Ceci était notamment perceptible sur les albums de Hard Rock / Metal un peu plus « modernes », disons à partir du milieu des années 80. J’avais donc une véritable attente de ce côté là.

Je dois dire que j’ai été vraiment très agréablement surpris : la Nagaoka MP110 a tendance à adoucir justement ces hauts-mediums qui deviennent moins criards, et surtout rend l’écoute bien moins fatigante, surtout sur ces albums de metal : sur les albums par exemple de thrash des années 80 à la production parfois un peu limite (comme les albums par exemple de Kreator ou de Sepultura), l’écoute est vraiment plus confortable.

En ce qui concerne les graves, elle tient le coup sans problème, c’est propre, et dans l’ensemble, plus clair qu’avec la 2M Red.

J’ai tendance à écouter la musique acoustique à fort volume, notamment le jazz, et je dois dire que j’ai été également très agréablement surpris par les détails rendus par cette MP110, vraiment précise par rapport à ce que j’ai eu la chance de connaître jusqu’alors. Encore une fois, l’écoute à fort volume est BEAUCOUP plus agréable qu’avec la 2M Red.

Autre point fort selon moi, en tout cas en ce qui concerne mon ressenti, je suis beaucoup plus attentif aux voix qu’avant : la voix par exemple de Joan Baez sur le titre Diamonds and Rust est absolument envoûtante, et les instruments comme la guitare sèche sont très présents et très « vrais ».

Mon avis sur la Nagaoka MP110

Alors en préambule soyons très clairs : 130€ est une somme très élevée, et j’ai hésité avant de franchir le pas. Je comprends tout à fait que cette somme paraîtra déplacée à bon nombre d’entre vous, pas de soucis.

Ce qu’il faut se dire, c’est que cette cellule va vous accompagner 1000 heures environ : si vous êtes comme moi, à écouter environ 4 à 6 heures de musique par semaine, cette cellule devrait vous accompagner environ 3 ans. Un rapide calcul pour faire passer la pilule est de se dire que celà reviendra donc à un investissement « mensuel » d’environ 3,50€ (125€ / 36 mois), est-ce si terrible pour améliorer sensiblement son expérience d’écoute ? Une fois ces 1000 heures passées, il vous faudra changer uniquement la pointe (environ 100€).

J’ai pris ce pari, et j’en suis très satisfait : au-delà de la qualité et du confort d’écoute que me procurent cette Nagaoka MP110, l’envie ma repris d’aller fouiller les tréfonds de ma collection de vinyles afin de re-découvrir des disques que je n’avais pas écoutés depuis longtemps. De même, j’écoute sous un nouvel angle mes albums de chevet, en prêtant une attention différente aux détails, aux dynamiques et aux intentions de l’artiste. Je pense que je vais faire un bon bout de chemin avec cette bien belle cellule qu’est la Nagaoka MP110.