Il y a quelques temps, alors que je me balladais très tôt sur une brocante en bord de mer (oui, la chasse au vinyle se pratique également en bord de mer, autant allier l’utile à l’agréable), j’eus la mauvaise surpise, encore, de tomber sur des gens qui vendent leurs vinyles à prix d’or, sous prétexte, encore, qu’il s’agit de vieilleries. Je revois très bien la (vieille) dame à l’air irrascible me rétorquer un « oui mais ils sont en bon état » lorsque je lui dis que « 15 euros un disque de Renaud ca fait cher non ? ».

Ils sont en bon état…la raison est-elle suffisante ? NON, nécessaire mais pas suffisante: un disque en bon état ne vaut pas forcément cher, mais un disque ne pourra être vendu cher QUE s’il est en bon état; messieurs les brocanteurs, est-ce assez clair pour vous ?

Petit rappel économique: l’offre et la demande de vinyles
Le vinyle revient à la mode ramenant avec lui son lot de pingres, prêts à vendre n’importe quoi à prix d’or sous prétexte que les disques sont en bon état. J’aurais envie de dire tout simplement qu’il s’agit de la loi de l’offre et de la demande (vous vous souvenez vos cours d’économie ? Cette thèse fût d’abord présentée par Adrian Adam Smith puis David Ricardo): plus un produit est demandé plus il se raréfie, et donc la demande étant supérieure à l’offre, les prix grimpent. Plus d’infos sur la loi de l’offre et de la demande.

Ce qui a pour conséquence d’une part que les industriels nous prennent pour des vaches à lait en nous vendant des vinyles à prix d’or, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’album des années 60 ou 70 amortis 6543890 fois, comme on dit par chez moi, plus c’est gros plus ça passe. Et d’autre part, cela tend à vous faire croire à vous, amis brocanteurs du dimanche, qu’un vinyle ca coûte cher parce que c’est un vinyle et parce que c’est « en bon état ».

Que cela soit bien clair, vous ne vendrez JAMAIS un vinyle de Renaud à 15€, que ce soit un lundi, un jeudi, un vendredi, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, que la marée soit montante ou descendante, tout simplement parce que ça ne vaut pas 15€!

Nous payons aujourd’hui le prix fort pour notre passion, qu’il s’agisse d’acheter nos vinyles neufs ou d’occasion, aussi je propose que tous les fans de vinyle se mettent en grève, après tout, on est français ou pas ?

2 Commentaires

  1. Tout a fait dacord!! Meme chose avec ces enc…ers qui achetent tout ce qu’ils trouvent en vinyl pour revendre a prix d’or…..

  2. J’en ai plusieurs centaines, je fais cette grève depuis longtemps. 2 € le 33 T c’est mon tarif.
    Je peux faire des exceptions à 5 € mais c’est… exceptionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici