Article original (original article in english)

etihwmublaseltaeb.jpg
 
Lorsque les Beatles ont mis en vente leur album éponyme (aka the White Album) en 1968, chaque exemplaire fût numéroté par un chiffre unique commençant par “A0000001.”

Pendant des années, le numéro “A0000001” étant sensé ne pas exister, ou appartenir à l’un des membres des Beatles, pas vrai ? Vous serez heureux d’apprendre que cet exemplaire existe bel et bien, et qu’il est sur le point d’être mis aux enchères sur le site « Heritage Auctions », sous le “Lot 46154 : l’enchère de départ est de 10.000$.

Le propriétaire actuel est David Mincks, qui acheta cet album à Clifford J. Yamasaki, de Let it Be Records, en 1989. Je vous laisse par ailleurs lire la lettre d’authentification écrite à cette occasion :

“This is to certify that ___ purchased Beatles ‘White Album’ number: A0000001 in mint condition on this date. It is one of approximately two dozen copies given out as early promotional items to the Beatles and top Capitol Records executives. I purchased said copy from one of the above executives in the early 1970’s. Said executive was head of the classical division at Capitol Records. The ‘White Album’ number A0000001 was shown at a Beatles Convention one time only. ‘White Album’ copies with this number A0000001 were never sealed with records or sold to the public. I certify that all of the above is true and correct.”

En décembre 2012, The Beatles White Album numéro #A0000023 s’est vendu pour 13,750$ (Lot 46242) après une âpre bataille entre 7 enchérisseurs, on peut donc facilement imaginer à combien va se vendre cet exemplaire numéro 1.

Si ça vous intéresse, rendez-vous ici pour enchérir.
 
etihwmublarebmun.jpg
 
etihwmublaret
 

Ci-dessous, l’artiste Richard Hamilton nous raconte (en anglais) l’histoire de cet album, plus connu par sa pochette que par son titre. Selon Hamilton, il s’agit sans doute de la première « pochette conceptuelle de l’histoire ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici