Qu’est-ce que Discogs ? Mini tuto pour les débutants

0
1176

Si vous vous intéressez au disque vinyle, il y a de grandes chances pour que vous ayez entendu parler de Discogs. Ce site Internet est devenu la référence des amateurs de disques vinyles dans le monde. Dans cet article, je présente Discogs aux non initiés : à quoi sert Discogs et en quoi il peut être utile aux collectionneurs de vinyles ?

Qu’est-ce que Discogs ?

Discogs est principalement une base de donnée musicale : vous pouvez y trouver une tonne d’informations sur vos albums préférés, et vous pouvez également ajouter ou modifier des informations de la base de données. C’est bien le côté collaboratif (on disait web 2.0 il y a quelques années) qui a fait de Discogs un succés : les données étant ajoutées / corrigées / débatues par les internautes eux-mêmes, elles sont nombreuses et bien souvent correctes (et parfois incomplètes également).

Si vous créez un compte (gratuit), Discogs vous permet de gérer votre collection de vinyles assez facilement : en gros, vous pouvez une fois un disque trouvé dans la base de données, l’ajouter à votre collection, ou à votre wishlist (liste de souhaits).

C’est assez utile afin de savoir exactement ce que vous avez dans votre collection, de quel type de pressage il s’agit, la référence exacte, et vous pouvez y ajouter des informations comme par exemple l’état du disque et de la pochette, comme je l’explique dans mon article « quand un nouveau vinyle arrive dans la collection« .

La wishlist quant à elle est un vrai bijou : vous entrez tous les disques recherchés dans votre wishlist, et Discogs vous enverra un mail chaque jour, dés qu’un vendeur a ajouté ce disque à la vente. En gros, si un disque que vous cherchez est mis en vente à bon prix, vous êtes au courant très rapidement et vous pouvez donc sauter sur l’occasion !

Ce qui m’amène donc au dernier point qui fait de Discogs la star incontestée des sites dédiés au disque vinyle : sa place de marché. En gros, au même titre que vous pouvez ajouter un disque à votre collection ou à votre Wishlist, vous pouvez également vendre ces disques ou en acheter d’autres.

Le système de la place de marché met les différents acteurs en concurrence, ce qui en tant qu’acheteur, doit être intéressant puisqu’on le sait, si plusieurs acteurs vendent le même produit sur un marché donné, alors les prix du produit sont tirés à la baisse (en théorie). Seul hic : vous ne voyez pas le produit avant de l’acheter (sauf à demander des photos au vendeur), et les frais de port sont souvent élevés (ce qui n’est pas inhérent à Discogs).

Comment trouver mon pressage sur Discogs ?

Le plus simple afin de comprendre comment retrouver le bon pressage sur Discogs est de prendre un cas concret. Je vous invite donc à regarder ma vidéo sur le sujet, dans laquelle je pars à la recherche de mon pressage de Sad Wings of Destiny de Judas Priest.

Les différents éléments à prendre en compte afin de savoir quel est le pressage vinyle que l’on tient entre les mains :

ElementDescriptionExemple

REFERENCE La référence est une série de chiffres et de lettres qui constituent en général ce que l’on appelle la référence catalogue. Elle est souvent constituée du nom du label sous une forme ou une autre, ainsi que d’une série de chiffres et de lettres. Elle se trouve en général à l’arrière de la pochette, dans un des 4 coins, sur le macaron du disque et parfois sur la tranche de la pochette également… un peu partout quoi ! GULP 20021
LE PAYS Le pays de référence du pressage, à savoir le pays dans lequel il a été produit ou éventuellement par extension, le pays dans lequel il est distribué. « Fabriqué en France » (pressage français), « Printed in Holland », « Manufactured in the UK » etc
L’ANNEE Il s’agit de l’année de pressage du disque. Vous pouvez retrouver en général cette date à l’arrière de la pochette, mais petite astuce, je vous conseille si vous êtes en mesure de le faire, de vérifier la date sur le label du disque (le macaron). Comme vous le verrez dans la vidéo, il arrive que les données soient contradictoires, et par expérience, je me fie plus au macaron qu’à la pochette, mais ce n’est que mon expérience. 1976, 1991 etc …
LE NUMERO DE MATRICE Une référence composée en général de chiffres et de lettres dactilographiées et / ou manuscrites. La matrice se trouve au centre du disque, entre la fin du sillon et le macaron : cette dernière est gravée dans cette zone que l’on appelle la « dead wax ». Le numéro de matrice est la référence du négatif (la matrice donc) utilisé pour le pressage du vinyle. Parfois, lorsque tous les autres éléments ne permettent pas d’identifier un pressage de manière certaine, il se peut que vous ayez besoin de regarder le numéro de matrice pour connaître le pressage. En fait, celà va rapidement devenir une drogue si vous vous intéressez un minimum à ce sujet (ce dont je ne doute plus puisque vous êtes arrivé(e) jusque là 😉

 

Grâce à ces différents éléments, vous devriez arriver à retrouver votre pressage dans Discogs. Autre atout précieux, pensez à bien regarder les images d’un pressage donné en cas de doute : elles vous permettront de vous assurer qu’il s’agit bien de votre version.

Sur le reste, je vous renvoie à la vidéo !

Acheter des vinyles sur Discogs

Comme expliqué, Discogs est une place de marché sur laquelle vous pouvez vous procurer tous les disques vinyles que vous souhaitez. Voici toutefois quelques conseils à suivre selon moi avant d’acheter sur Discogs :

  • Regardez la note du vendeur avant d’acheter : comme sur tous les sites ecommerce aujourd’hui un vendeur reçoit une note après chaque achat, déposée par l’acheteur en fonction de son niveau de satisfaction. Privilégiez donc les vendeurs ayant des taux de satisfaction supérieurs à 95% et le plus de notes possibles.
  • Lisez bien les conditions générales du vendeur (CGV) : chaque vendeur applique ses propres conditions en termes de frais de port, de possibilités de retours, de réclamation etc. Renseignez-vous bien avant l’achat histoire qu’il n’y ait pas de surprise.
  • Soyez vigileant sur l’état du disque et du vinyle : Discogs propose une cotation de l’état allant de Poor (très mauvais état) à S(neuf sous blister). Afin de pouvoir vendre un disque, le vendeur doit indiquer son état, et peut ajouter des précisions grâce à une zone de commentaires. Lisez attentivement ces informations et n’hésitez pas si vous avez un doute, à demander des photos au vendeur et/ou à lire les commentaires des acheteurs précédents qui souvent donnent des indications sur la manière dont le vendeur cote ses disques : est-il tatillon ou plus tolérant quant à l’état de ses disques ?.
  • Plus globalement : n’achetez pas de disque mint ou near mint d’occasion si c’est une rareté ou un vieux disque : il y a de fortes chances que ce soit un pirate (peut-être pas, mais peut-être que si) : une arnaque pure et simple. C’est une règle que je me suis fixée, vous en faîtes ce que vous voulez !

Sachez par ailleurs qu’il existe d’autres places de marché dont une française CDandLP, que je n’utilise pas personnellement, je vous laisse la découvrir en regardant par exemple la vidéo de Monsieur Vinyle à son sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici