Même si la période bénie de la fin des années 90 et des années 2000 est révolue, les bonnes affaires en brocante ça existe toujours ! Je vous présente parfois mes trouvailles sur ma chaîne Youtube, mais il existe d’autres chaînes ou pages Facebook intéressantes à ce sujet (voir en fin d’article). Voici donc quelques conseils afin de dénicher des vinyles sympa en vide-grenier et en brocante : comment faire des bonnes affaires en brocante en 2018 ?

Choisir la bonne brocante

Voilà 10 ans que je me fais des brocantes chaque année, et je peux vous dire un truc : on rentre souvent bredouille (ou broucouille comme on dit dans le bouchonois), donc il faut prendre du recul par rapport à tout ça; vous ne jouez pas votre vie, et vous ne trouverez certainement plus en 2018 d’albums hyper rares à 1€ (mon dernier gros score a été un Sgt Pepper à 2€ il y a quelques années). Attendez-vous à payer vos vinyles en broc aujourd’hui 5 euro en moyenne pour le tout venant, et parfois plus lorsque le vendeur s’y connaît un peu ou s’est renseigné sur les cotes des vinyles.

Il est très important également de bien choisir sa brocante : vous aurez le choix entre de très grands vide-greniers avec beaucoup d’exposants et donc beaucoup de monde, ou de plus petits vide-greniers avec beaucoup moins d’exposants mais moins de monde : sur ces derniers, que je vous recommande, vous aurez moins de chance de trouver des vinyles (c’est mathématique puisque moins d’exposants), mais plus de chances de trouver des vinyles sympas (puisque moins de visiteurs / acheteurs potentiels).

En ce qui me concerne, je choisis des brocantes avec une cinquantaine d’exposants, dans un cadre sympathique si possible : au pire, j’aurai passé un bon moment avec ma femme et mes enfants, et au mieux, je repartirai avec quelques vinyles sympa, c’est tout benef !

Se lever tôt

Bon ben oui, même si vous choisissez une brocante un peu plus petite comme expliqué ci-dessus, ne vous pointez pas la-bas à 11H si vous cherchez des vinyles autres que du classique, de la marche militaire ou du Michel Sardou : la brocante c’est pour la France qui se lève tôt. Notez que rien ne vous garantit en vous levant tôt de trouver des disques intéressants. A l’inverse, il peut arriver de trouver des disques plus tard dans la matinée ou dans l’après-midi. Mais dans l’ensemble, pointez-vous une demi-heure à une heure après l’ouverture des portes : vous serez ainsi parmi les premiers et serez certain que les exposants auront terminé de déballer.

Soyez avenants et parlez aux visiteurs et aux exposants

C’est le meilleur conseil que je puisse donner (et ça vaut dans la vie aussi) : soyez sympa et poli(e). Parlez avec les gens, soyez curieux. Souvent les exposants n’ont pas tout amené ou pas encore vidé totalement leur voiture, peut-être que les vinyles n’ont tout simplement pas été sortis de la voiture pour le moment ? Et si les vinyles qui étaient à vendre n’étaient au final qu’une partie de ce que l’exposant a retrouvé dans son grenier ? Peut-être que l’exposant est un collectionneur lui aussi et qu’il propose également de l’échange ? Ou encore mieux c’est peut-être une personne très sympa et qui partage votre passion et pourrait devenir un ami qui vous refilera des bons plans par la suite ?!

Voici quelques questions bateau permettant d’avoir des réponses :

  • Vous êtes collectionneur (-euse) aussi ?
    • « oui, j’ai pas mal de trucs à l’échange, tu me laisses ton adresse mail / tel ? » Cool, un copain potentiel !
  • C’est votre collection que vous vendez ?
    • « oui, j’en ai encore pas mal à la maison d’ailleurs, vous pouvez passer si vous voulez les voir … » Cool il y a peut-être des pépites que je serai le premier / seul à voir
  • Vous n’avez plus de platines pour les écouter ?
    • « si j’ai encore la platine dans mon garage mais je n’ai plus d’ampli puis j’utilise youtube maintenant ». Cool une platine sympa peut-être à récupérer pour pas cher !

Cela vaut aussi pour les acheteurs potentiels qui fouillent les bacs en même temps que vous : il s’agit de collectionneurs comme vous, et ils ont certainement des disques à échanger ou à vendre. Il existe beaucoup de collectionneurs qui achètent des lots dans lesquels une partie des disques ne les intéressent pas, soyez avenant(e) et sympa, ça paye parfois et c’est gagnant gagnant.

Négociez (un peu)

Ben oui, ça sert aussi à ça une broc, à négocier les prix ! Ne proposez pas 2 euro si le disque est proposé à 10 à la base hein ! Le mieux que j’ai trouvé en ce qui me concerne est de sortir un lot de disques et de demander au vendeur « combien il peut vous faire si vous prenez le lot » : le fait de lui laisser la main vous permettra de renégocier un coup derrière si c’est encore trop élevé.

Lisez mon petit guide de négociation en vide-grenier écrit il y a quelques années.


Quelques liens :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici