Symphonicities [rating:2/5]

Un mot revient souvent à la bouche lorsque l’on parle de Police: perfection. Pas étonnant donc d’attendre énormément de chaque nouvel opus du leader de feu ce groupe d’anthologie, et nombreux sont ceux qui se jetteront, paupières closes, sur cette nouvelle offrande.

Le concept en ravira certains et en rebutera d’autres: reprendre les titres de The Police et de Sting dans un style classique, à grands renforts de cuivres et autres violoncelles. Je fais partie des personnes potentiellement séduites par ce type d’exercice, rappelant les travaux précédents de groupes électriques comme Metallica, qui proposait en 98 un magnifique live Symphonique S&M, grâce au très regretté génie Michael Kamen. Pour deux raisons, la magie n’a pas opéré cette fois-ci:

  • Le choix des chansons: la set list (voir ci-dessous) regroupe quelques classiques, mais également quelques morceaux sortis bizarrement de nulle part, et aurait pu être plus adaptée à ce genre d’exercice. On aurait bien aimé un mega best of !
  • Certain morceaux sont finalement assez inutiles car trop proches de l’original comme « Every Little Thing she does is Magic

J’adore Sting et je vénère Police, donc oui, je vais bien finir par craquer sur ce disque à un moment ou à un autre. Si vous n’êtes pas un grand fan ni de l’un ni de l’autre, je vous conseillerai plutôt d’investir dans n’importe quel autre opus de The Police, valeur sûre à bon prix sur tous les vide grenier de France et de Navarre.

Le LP de Symphonicities sera disponible en France le 07 septembre seulement selon Amazon, au prix de 17€ environ.