Je vous avais parlé l’année dernière des parts de marché du vinyle dans l’industrie musicale depuis les années 80, et c’est à présent une infographie sympathique sur la croissance des ventes de vinyles qui a retenu mon attention.

Le saviez-vous ? Entre 2011 et 2012, les ventes de vinyles ont cru de 17,7%

Forte croissance pour le marché du vinyle

Alors le vinyle, toujours un support élitiste réservé à quelques initiés ? Le fait que son utilisation se démocratise n’est-il pas la porte ouverte à toutes les fenêtres mercantiles/spéculatives ??? Je vous laisse seuls juges 😀

2 Commentaires

  1. Et bien moi, ça ne me dérange pas que les gens reprennent goût à acheter des disques. C’est même plutôt agréable de pouvoir acheter tous les nouveaux albums que l’on aime en vinyle. Il y a encore deux ans c’était pas gagné. Par contre, sur les vides greniers cette année, les caisses de disques tout à 1euros se font rares ! Ça c’est dommage !

  2. Je suis d’accord avec toi. Au final, j’étais plutôt vindicatif il y a quelques années sur le sujet, mais le fait que l’offre s’élargisse est plutôt sympa. Si je prends le cas des groupes de metal, ils jouent quasiment tous le jeu du vinyle, les nouveautés étant à peu près au même prix que le cd. Ce qui me fatigue plus, ce sont les major qui nous repondent les même disques vendus 500 millions de fois au cours de 40 réeditions, genre les Hendrix etc. Je ne dis pas que c’est pas bien au contraire, car parfois les premiers pressages sont chers, mais par contre, au prix pratiqués sur ces réeditions (voir un exemple d’electric Ladyland), c’est vraiment du foutage de gueule, car ces albums sont amortis depuis très très très longtemps !

    Pour ce qui est des vide grenier, c’est sur que les prix ont augmenté, sérieusement même depuis quelques années ! Mais bon, un disque est toujours négociable, et d’autre part, le principal reste de se faire plaisir 😀

    De plus il existe des forums sympathiques sur la toile pour faire des échanges avec des passionnés 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici