Le Hors Série True Metal proposé en 1999 par Hard Rock Magazine
Le Hors Série True Metal proposé en 1999 par Hard Rock Magazine
Je ne m’en suis jamais caché : tout ce qui touche au « débile metal » du genre avec des dragons, des épées, et des refrains épiques scandés à 50, il y a de fortes chance que cela me plaise. En fait, je me souviens avoir acheté un hors série Hard Rock Magazine « true metal » en 1999, et avoir une baffe énorme, tant les morceaux présents sur la galette correspondaient à ce que je souhaitais entendre à l’époque. Je serais dailleurs aujourd’hui bien incapable de citer ces morceaux, mais les groupes par contre, je m’en souviens plutôt bien : Stratovarius, Iced Earth, Hammerfall, Blind Guardian, Iron Savior…que du bon !

Sans le savoir, je mettais le doigt dans un style qui jamais ne me quittera par la suite, et aujourd’hui je vais vous parler d’un de mes groupes favoris, Blind Guardian. Outre le morceau « Imaginations from the other side » présent sur cette fameuse galette, je ne connaissais rien à ce groupe, lorsque la même année, en 1999 (merci pour ceux qui suivent) lors d’un voyage en Allemagne, je mis la main sur l’album Imaginations from the Other Side (en CD malheureusement), album paru en 1995 si mes souvenirs sont bons, et qui recelle plusieurs diamants bruts : The Script for My Requiem, Born in a Mourning Hall, Bright Eyes, And the Story ends … un vrai choc pour moi à l’époque !!!


Imaginations From the Other Side (7:18)
I’m Alive (5:31)
A Past and Future Secret (3:47)
The Script for My Requiem (6:08)
Mordred’s Song (5:28)
Born in a Mourning Hall (5:14)
Bright Eyes (5:15)
Another Holy War (4:31)
And the Story Ends (5:59)

Pour être honnête je suis rentré dans Blind Guardian grâce à cet album, et il reste à ce jour, mon favori sans le moindre doute, bien que la majorité des gens lui préfèrent Nightfall in Middle Earth, qui il faut le dire est également une pépite.

Je me contentais au final de ces 2 albums pendant quelques années, jusqu’à la sortie de cet album « Live » en 2003, qui capture les performance scéniques du groupe lors de leur tournée 2002/2003, avec des prises tirées de concerts en Europe mais également au Japon (qui ne sont pas sans rappeler leur précédent Live « Tokyo Tales »). Et c’est bien de ce Live dont il est question aujourd’hui, car après plusieurs années de recherche, je viens enfin de mettre la main dessus en vinyle !

Comment ? Eh bien l’histoire est tellement bête que je vais vous la raconter. Alors que ce produit est sold out partout depuis des lustres, je l’ai trouvé sur la boutique en ligne du site officiel de Blind Guardian…et vous savez quoi ? Il y en a encore !

Cela m’a coûté moins de 20 euros plus une quinzaine d’euros de frais de port, ce qui a tendance a être assez peu quand on regarde les prix pratiqués sur Popsike, un outil dont je vous avais déja parlé il y a quelques temps.

Autant vous dire que le coffret est de très bonne facture : Triple picture disc magnifique avec des images enchanteresses typiques de Blind Guardian. Le son quand à lui est très légèrement inférieur à la version CD, ce qui est très probablement du au picture disc.

De toutes façons, cela ne fait aucun doute que cette version vinyle n’a pas subi de mastering spécifique et utilise la source CD. Mais quand on est fan 😀 …

En tout cas, je vous invite, vous supplie (!) de jeter une oreille à ce chef d’oeuvre, même si vous n’êtes pas fan de metal, même si vous ne parlez pas allemand, même si vous ne connaissez rien à l’univers de Tolkien…aucune excuse pour ne pas regarder la vidéo qui suit, The Bard’s Song, un miracle, une chanson magnifique qui vous tirera des frissons j’en suis sûr.

Je vous mets la version studio en-dessous pour ceux qui n’aiment pas le karaoké 😀 , et je cloture cette série de vidéos par une chanson plus musclée de l’album Imaginations from the other side : Bright Eyes, une de mes favorites de Blind Guardian.

1 COMMENTAIRE

  1. salut
    je t ‘ ai déja eu sur vinyles-collection

    un bon blog
    je vais y venir souvent

    merci pour ce grand moment de bonheur avec Blind Guardian que je ne connaissais pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom ici