Différents types de disques vinyle: picture disc, vinyle de couleur, shape et die-cut

Il existe de nombreux types de disque vinyle, et il est parfois difficile de s’y retrouver lorsque l’on débute dans le vinyle. Retrouvez sur cette page une liste non exhaustive des différents types de disques vinyles que vous pourrez rencontrer au cours de votre voyage 😉

[divider style= »double » top= »20″ bottom= »20″]

Les différentes vitesses de vinyle

33 tours

Le vinyle 33 tours ou 33rmp ou encore LP est le format vinyle dédié aux albums complets (la plupart du temps). 33 tours signifie qu’il doit se lire à la vitesse de 33 tours par minute (ou 33rpm pour « rounds per minute »), en sélectionnant la bonne position sur la platine vinyle. Le terme de LP ou Long Play est un synonyme de 33 tours puisqu’il désigne un disque durant longtemps, à savoir un album. En sélectionnant une vitesse de 45 tours pour lire un vinyle 33 tours, la lecture se fera en accéléré.

45 tours

Par opposition au 33 tours, le 45 tours ou 45rpm est le format utilisé pour les single. Il ne présente en général qu’un ou deux titres par face. Un disque 45 tours se lit donc à la vitesse de 45 tours par minute, et le fait de sélectionner une vitesse de 33 tours par minute pour lire un 45rpm donnera une lecture au ralenti (parfois amusante, mais toutefois déconseillée pour votre disque!). Il est à noter qu’il existe plusieurs types de 45 tours: le single et le maxi 45 tours. Le maxi 45 tours, s’il ne comporte en général pas beaucoup plus de titres que le 45 tours, se présente sous la forme d’un 33 tours de par sa taille, mais se lit bien à la vitesse de 45 tours par minute. Les éditeurs utilisent ce format pour plusieurs, raisons, les principales étant de caser un peu plus de musique sur chaque face si besoin, et de faire plaisir aux collectionneurs qui plebiscitent beaucoup ce format depuis les années 80.

78 tours

Le format 78 tours est un format qui à disparu du commerce et que vous ne trouverez plus que dans les brocantes et vide-greniers. La production de 78 tours a en effet stoppé à la fin des années 60 pour faire place aux 33 et 45 tours.

menu

[divider style= »double » top= »20″ bottom= »20″]

Les disques vinyle promotionnels et test-pressing

Vinyles promotionnels

Autant vous le dire tout de suite, les disques promotionnels sont très recherchés par les collectionneurs et fans de vinyle, de par leur rareté. Il s’agit tout simplement d’objets promotionnels, qui étaient envoyé à la presse et aux DJ de l’époque à des fins promotionnelles. Comme la loi l’imposait, et l’impose toujours, un échantillon ne peut-être vendu, aussi, les vinyles promotionnels – plus communément appelés « promo » – portent sur eux quelques indices:

  • un autocollant « Interdit à la vente » ou « promotional copy, not for sale » sur le recto ou le verso de la pochette. Cette mention peut également être reprise sur le label du disque.
  • une incrustation reprenant la mention ci-dessus. En général il s’agit d’un sceau qui a été pressé sur la pochette. Vous devez sentir donc un léger relief en passant votre doigt dessus
  • Une absence de pochette est également parfois à déplorer, les promo étant assez fréquemment envoyées directement sous pochette blanche.

Les test-pressing

Je ne veux pas vous dire que l’on touche ici au saint graal mais les test-pressing sont encore plus recherchés que les promo. Il s’agit des disques de tests qui étaient pressés afin de vérifier la bonne qualité de la matrice de duplication, ainsi que le bon fonctionnement du processus de duplication. Il n’est pasx fréquent que moins de 10 test-pressing soient utilisés pour chaque disque, et donc si vous faîtes le calcul, un album tiré à plusieurs millions d’exemplaires peut avoir moins d’une dizaines de test pressings, ce qui les rend bien entendu extrêment rare/recherchés/chers. Un test pressing se reconnait en général à l’absence de label (boût de papier circulaire apposé au centre du disque) personnalisé: le label est en général blanc avec le nom de l’artiste et de l’album écrits à la main par l’ingénieur de duplication. Il n’est pas rare que les test-pressing soient protégés par des pochettes « qui traînaient » mais ne correspondant pas à l’album. Il peut donc arriver de trouver un test-pressing dans une pochette insoupçonnable 😀

menu

[divider style= »double » top= »20″ bottom= »20″]

Les disques vinyle de couleur

Les industriels ont rapidement compris que le vinyle est un objet qui plaît aux amateurs et aux collectionneurs, et vont donc proposer des vinyles de plus en plus attrayants. Pour cela, il est possible d’utiliser du vinyle de couleur afin de presser les disques. En général, les vinyles de couleur sont réservés aux éditions limitées, puisqu’il est difficile de retrouver exactement la même couleur au fur et à mesure des différents pressages. Le vinyle de couleur encourage également les collectionneurs à acheter rapidement un disque dés sa sortie sous peine de pénurie de l’édition collector, idée assez peu supportable pour le commun des collectionneurs 😀 par ailleurs. La plupart du temps, un vinyle de couleur est suivi de près par un pressage standard utilisant du vinyle noir. Parfois encore un même album est pressé dans plusieurs couleurs différentes, toujours à destination des collectionneurs, c’est le cas de certains albums de Queen ou encore de Pink Floyd. Enfin, le vinyle de couleur est utilisé pour certains pressages pirates afin d’en augmenter la valeur. Il est à noter que parfois, l’utilisation de vinyle de couleur n’est pas favorable à la qualité du son. De plus, les vinyles de couleur ne doivent pas être confondus avec les picture disc que nous évoquerons ci-dessous.

menu

[divider style= »double » top= »20″ bottom= »20″]

Les picture disc

Picture disc vinyle At The Edge Of Time Blind Guardian-faceC

Un picture disc est un vinyle dont les disques portent une image, directement imprimée sur les sillons d’une face ou des deux faces. Un picture est très souvent livré sans pochette, simplement protégé par une pochette en plastique transparente. Il n’est pas rare que les picture disc soient des éditions limitées, voire très limitées, d’albums disponibles également en version standard. Un des derniers exemples en date est le vinyle de Nevermind de Nirvana, sorti en picture disc collection 4 vinyles à l’occasion de ses 20 ans. Le coffret est disponible seulement à 1991 exemplaires. Il existe de nombreux collectionneurs de picture disc, attirés soit par la rareté de l’objet soit par sa beauté et son caractère incongru. Il n’est cependant pas rare que les l’apposition d’une image sur les sllons dégrade l’expérience d’écoute, au même titre que pour les vinyles de couleur. Chacun se fera sa propre opinion.

menu

[divider style= »double » top= »20″ bottom= »20″]

Les disques die-cut et shape

deep-purple-in-rock-die-cut

Moins répandus que mles picture disc ou les disques de couleur, les vinyles die cut et shape fait parler la créativité des labels (et parfois des pirates également) en proposant des objets très travaillés et très visuels. Un die-cut est un disque vinyle dont la pochette avant présente une découte particulière. Il plus souvent il s’agit d’une forme découpées sur la face avant de la pochette, laissant apparaitre soit le disque, soit la pochette de protection intérieure. Un bon exemple serait l’album de Deep Purple In Rock visible ci-contre.

 

Iron-Maiden-Fear-Of-The-Dark-520809Un vinyle Shape, est un vinyle dont le disque a une forme particulière, autre que circulaire. Le disque reste toutefois écoutable, bien que cela soit moins pratique! La plupart du temps, les disques shape sont réservés aux Maxi 45 tours qui laissent plus de place à la découpe.